inconfort cutané

Notre épiderme est une partie de notre corps sans cesse exposée aux attaques et agressions du monde extérieur. Elle constitue à la fois une barrière contre les microbes, les bactéries ou les virus et la frontière physique entre ce qui est « je » et ce qui ne l’est pas. Cette double fonction est absolument essentielle à notre intégrité et pourtant les problèmes de peaux et l’inconfort cutané sont en réelle progression. Voici un article traitant de la question.

L’inconfort cutané et ses multiples variantes

Aujourd’hui, on entend beaucoup parler de « peaux réactives » ou de « peaux sensibles » dans tous les médias que nous utilisons au quotidien. La question des peaux allergiques est également très souvent évoquée. Pourtant, ce vocable est tellement exprimé que nous ne savons plus très bien désormais à quoi il correspond. Clarifions donc d’abord la situation : une peau sensible ou réactive désigne sensiblement la même chose tandis que la peau allergique diffère par le fait qu’elle montre une réaction visible, comme des éruptions cutanées ou de l’eczéma par exemple.

L’inconfort cutané regroupe donc des situations très différentes qui doivent être traitées à l’aide de traitements adaptés. Les allergies doivent être diagnostiquées par un médecin spécialiste qui pourra, le cas échéant, établir une ordonnance. Mais la majorité d’entre nous ne souffre pas d’allergies, mais sensible d’une sensibilité accrue de la peau, due à un contexte environnemental ou à des habitudes. Et si prendre un complément alimentaire pour la peau est toujours une bonne idée pour protéger son épiderme, il faut aussi comprendre l’origine de cette sensibilité pour la traiter.

peau sensible

Quelles sont les causes de la sensibilisation de la peau ?

L’inconfort cutané généré par une peau sensible ou réactive peut être permanent ou passager, mais dans presque tous les cas certains facteurs environnementaux sont en jeu. On pense notamment aux variations de température qui peuvent s’avérer difficiles à supporter pour les peaux les plus fragiles, mais aussi à l’exposition prolongée au soleil, à la pollution de l’air, au froid glacial ou aux grosses chaleurs caniculaires.

D’autre part, il faut bien comprendre que certains de nos comportements de consommation peuvent eux aussi générer des problèmes de sensibilisation de la peau. On pense notamment l’application de produits topiques inadaptés pour la peau, comme certains cosmétiques, solaires ou d’hygiène ainsi qu’à des habitudes traumatisantes pour la peau, comme le peeling. Enfin, sachez que nos émotions peuvent elles aussi jouer sur notre peau.

Comment se préserver de l’inconfort cutané ?

L’inconfort cutané est de plus en plus présent. On estime aujourd’hui que 50% des femmes et 30% des hommes au moins sont touchés par cette problématique. Comment alors lutter contre ce fléau ? Il faut d’abord reprendre de bonnes habitudes, notamment alimentaires. Manger équilibré est idéal, mais si vous n’avez pas le temps et que vous êtes carencé, n’hésitez pas à visiter le site biocyte.com, vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour protéger votre peau sensible.

Par ailleurs, il faudra aussi perdre certaines mauvaises habitudes. La consommation de tabac et d’alcool sont souvent pointées du doigt comme génératrices de problèmes de peau par exemple. Vous pouvez aussi utiliser des produits bios, sains et surtout naturels pour vous aider à retrouver une peau résiliente et belle, notamment l’eau de concombre, connue pour ses nombreuses qualités en la matière !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here