radiothérapie

Alors que nos modes de vie se sédentarisent toujours plus, que la qualité de notre environnement est mise en cause à bien des niveaux ou encore que le risque lié à la pollution est en augmentation croissante, on observe une recrudescence du cancer et de ses conséquences funestes. Certains d’entre eux sont donc malheureusement touchés par le cancer de la prostate. Mais alors, que manger dans le cadre d’une radiothérapie pour un cancer de la prostate ? Réponses.

Cancer et acceptation

Lorsque l’on apprend que l’on est touché par un cancer, il est fort normal d’être atteint psychologiquement. Beaucoup de patients refusent tout simplement d’y croire dans les premiers temps qui suivent l’annonce du diagnostic. C’est pourtant cette phase d’acceptation qui est la plus importante et qui conditionne tout le reste du processus de guérison. Car sans celle-ci, le patient ne rentrera même pas dans ce processus.

Il est donc important de veiller à ce que le message soit transmis de manière efficace, humaine et emphatique par le professionnel de santé. Un suivi doit ensuite être effectué pour s’assurer que le patient intègre peu à peu toutes les implications de ce diagnostic. Si la radiothérapie est nécessaire, alors ce patient devra aussi comprendre quelles sont les contraintes qui l’obligent et notamment quel régime alimentaire pendant une radiothérapie il doit suivre.

alimentation cancer

Bien s’alimenter pendant une radiothérapie pour un cancer de la prostate

De manière générale, il faudra d’abord et avant tout conserver ou adopter les recommandations alimentaires habituelles, notamment en matière d’équilibre nutritionnel. En effet, les patients à qui il est diagnostiqué un cancer peuvent souffrir de dépression et ainsi se laisser aller à manger tout et n’importe quoi. Pourtant, il leur est essentiel, plus qu’aux autres, de suivre un régime pauvre en graisse, en sel ou en sucre.

On leur conseillera également d’éviter l’alcool et les épices, notamment pour limiter le risque d’hémorroïdes symptomatiques. Il est également assez fréquent que l’on demande au patient de suivre un régime sans résidus, contenant donc peu de fibres, de légumes et de fruits, au moins pendant le temps du traitement. Ceci sera encore plus vrai en cas d’irradiation abdomino-pelvienne. Mais si savoir quoi manger dans le cadre d’une radiothérapie pour un cancer de la prostate est important, il est plus nécessaire encore de savoir comment s’alimenter pour prévenir le risque d’apparition de la maladie.

L’impact de l’alimentation sur le cancer de la prostate

On l’oublie souvent, mais le facteur alimentation pourrait bien être l’un des plus importants sur l’apparition des cancers. Pollution, stress, génétique sont en effet la plupart considérés comme déterminants, mais prendre de bonnes habitudes alimentaires serait selon certaines études, un bon levier pour réduire significativement les risques d’apparition de la redoutée maladie.

Une étude canadienne notamment démontre un lien important entre la diminution du risque de ce type de cancer et une alimentation équilibrée. Par ailleurs, la consommation excessive de sucreries et de sodas augmenterait le risque et favoriserait l’émergence de cancers plus agressifs. Ainsi, si bien savoir s’alimenter dans le cadre d’une radiothérapie pour un cancer de la prostate est important, sachez que manger bio pour maigrir permet aussi de rallonger son espérance de vie. À bon entendeur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here