conseils de Biogrowi

Rien ne peut procurer autant de plaisir que de voir la parcelle de jardin que l’on a faite de ses propres mains pleines de fleurs ou de légumes. Mais généralement, ce plaisir est de courte durée, parce que le plus souvent, on se rend compte quelque temps après que le jardin qui était apprécié est en réalité infesté par les parasites.

Parfois, pour éviter qu’une telle situation arrive, il faut souvent prendre le plutôt possible les précautions nécessaires pour l’empêcher. Si vous restez là à n’est rien faire, vous verrez de vos propres yeux comment les plantes de votre potager seront dévastées par ces insectes ravageurs. C’est pour cette raison que Biogrowi a décidé de vous prodiguer quelques conseils qui vous aideront à vous débarrasser des nuisibles avec la lutte biologique dans votre jardin. 

1. Identifier les nuisibles qui causent des dommages à vos plantes

Pour combattre efficacement les nuisibles qui ont infesté votre jardin, il faut au préalable être en mesure de les identifier. Ainsi, cela vous permettra de définir la forme de traitement qui sera la plus efficace pour les combattre.

Pour identifier facilement les nuisibles qui causent les dommages aux plantes, la meilleure façon pour le faire, c’est de surveiller régulièrement votre jardin. Parmi les nuisibles les plus vulgaires qui attaquent les plantes, nous avons :

  • Les pucerons

Les pucerons sont des petits insectes de la famille des aphidoidea. Ils se nourrissent de la sève des plantes. Ils font partie des nuisibles les plus destructeurs du potager. Ces insectes, dont la présence est souvent difficile à remarquer, s’identifient par leur couleur verte, brun rouge ou brun noire.

  • La punaise de la courge

Comme son nom l’indique, la punaise de la courge s’attaque à la courge. Le plus souvent, elle vit sur la face inférieure de la feuille de la courge où elle pond des œufs qui éclosent et colonisent le reste de la plante.

  • Les aleurodes

Ce sont des petits insectes qui se nourrissent du jus de la plante. De par leur action, ils peuvent assécher la plante en la vidant de sa serve.

  • Les cochenilles

Les cochenilles existent en deux espèces différentes. Les cochenilles farineuses et les cochenilles à carapace. Les cochenilles farineuses sont généralement recouvertes d’un amas blanc ou rosé qui leur offre un aspect farineux. Tandis que les cochenilles à carapace possèdent des petites coques noires.

Cette liste des insectes nuisibles des potagers qui est loin d’être exhaustive ne présente que quelques-unes d’elles. Donc, il existe encore beaucoup d’autres ravageurs que nous n’avons pas évoqués ici. Il suffit d’être vigilant, il peut arriver que vous détectez d’autres espèces dans votre potager.

parasite jardin

2. Utilisez des méthodes organiques pour vous débarrasser des parasites, par exemple en les aspergeant d’eau ou en utilisant des sprays à l’ail ou au piment

Après l’identification des nuisibles dans votre potager, il faut définir une méthode de lutte à adopter pour les combattre. Généralement, la lutte organique est la plus sollicitée pour cela. Ceci pour cause du fait qu’elle est respectueuse de l’environnement et permet de préserver la biodiversité.

Pour prévenir et lutter contre les insectes ravageurs des potagers, vous pouvez prendre l’habitude d’asperger vos plantes régulièrement d’eau ou de les pulvériser avec des sprays à l’ail ou au piment.

Étant donné que les parasites adorent l’air sec, créer un environnement qui est constamment humide vous aidera à les éloigner de vos plantes. À cet effet, vous pouvez vaporiser régulièrement vos plantes afin qu’elles soient fréquemment humides. De même, vous pouvez investir sur un humidificateur d’air.

Vous pouvez également utiliser le piment et l’ail qui de nature contient des substances très répulsives pour les insectes. Ainsi, pour s’en servir pour se débarrasser des nuisibles dans votre potager, il faut les écraser et les mélanger à l’eau. Ensuite, mettez votre mélange dans un spray et pulvérisez-le sur les plantes. Cela éloignera les insectes nuisibles sur vos plantes.

3. Si les parasites sont trop nombreux ou trop difficiles à éliminer par des méthodes biologiques, utilisez un pesticide approuvé pour les jardins biologiques

Il peut arriver que l’utilisation de la méthode biologique ne soit pas efficace pour lutter contre les ravageurs dans votre potager. Ceci pour la simple raison que ces insectes sont soit résistants aux produits utilisés, ou parce qu’ils sont nombreux et le traitement n’a plus d’effet sur eux. De ce fait, la meilleure alternative pour les combattre, c’est d’utiliser les pesticides approuvés pour les jardins biologiques.

Généralement, il n’est pas conseillé d’utiliser les pesticides pour combattre les insectes sur les cultures. Ceci pour cause de leur action néfaste sur l’environnement et sur l’homme. En effet, les pesticides sont censés être utilisés pour protéger les cultures contre leur destruction par les maladies et les infestations.

Cependant, il arrive souvent que l’on en trouve qui contiennent des substances qui ne sont pas destinées à être utilisées sur les végétaux. Ainsi, pour éviter de tomber sur le piège et d’utiliser un pesticide qui risque de nuire à votre santé et à l’environnement, le mieux c’est de rechercher ceux qui ont été approuvés par la Commission européenne. Généralement, ces derniers ont moins d’impact sur la santé des consommateurs.

4. Veillez à ce que votre jardin soit bien rangé et exempt de débris afin que les parasites n’aient aucun endroit où se cacher

L’une des techniques la plus efficace pour combattre les nuisibles dans votre potager, c’est de les empêcher de s’y installer. Pour cela, vous devez créer un environnement propre qui ne leur permettra pas de s’y développer facilement. Cela, se fait avant les semis.

Avant les semis, il faut labourer proprement votre jardin et le protéger avec des plastiques pour éviter que les nuisibles ou leurs œufs ne s’y développent. En effet, en couvant le sol labouré avec le plastique, ce dernier crée un environnement chaud et mortel pour les ravageurs et leurs œufs.

Après cette étape, vous devez toujours veiller à ce que votre potager soit constamment propre pour ne pas créer un milieu favorable pour le développement des micro-organismes et des insectes parasites. Pour cela, vous devez vous rassurez chaque temps qu’il n’y a pas dans votre potager des débris, des feuilles mortes ou des fleurs fanées qui peuvent constituer un environnement favorable pour le développement des nuisibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here