boissons sirops

Les sirops sont des boissons sirupeuses préparées à partir de jus de fruits ou de jus de plantes avec un ajout de sucre. Elles contiennent la quantité de sucre nécessaire pour assurer la conservation des fruits ou des plantes. Le sirop est un breuvage versatile dont la saveur s’adapte aux besoins et aux préparations. Cependant, bon nombre de personnes ignorent différents aspects de ce produit. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur les sirops.

La définition

Le sirop est défini de façon générale comme un liquide visqueux auquel est ajoutée de l’eau pour obtenir une boisson rafraichissante. Cependant, il représente aussi le liquide visqueux souvent recommandé par les médecins dans le cadre de traitements spécifiques, dont la toux. Certains professionnels de la cuisine utilisent également des sirops lors de leurs préparations.

Le sirop se révèle donc être un liquide visqueux dont les ingrédients et l’utilité varient selon son usage.

Les origines

Si les industries agroalimentaires proposent aujourd’hui les sirops en une grande variété de saveurs sur le marché, elles ne sont toutefois pas à l’origine de leur invention. En effet, le sirop est un breuvage très ancien qui date de l’époque des croisades. Les croisés avaient autrefois découvert par hasard cette boisson qui était appelée « charab », ce qui signifie boisson en langue arabe. En ce sens, les Arabes sont les premiers à avoir inventé le sirop.

Après une telle découverte, les croisés ont particulièrement apprécié ce breuvage. Ils ont alors procédé à la création de leur propre sirop en suivant les traditions de leur contrée. C’est ainsi que le terme « charab » laisse place au mot « sirupus ». Ce n’est que longtemps après ces évènements, soit en 1908, que le mot sirop est utilisé pour la première fois afin de mentionner ce liquide visqueux.

La fabrication du sirop

Le sirop est réalisé avec du sucre qui est dissout dans de l’eau. Ces deux ingrédients sont généralement intégrés dans la même quantité. Lors du mélange, du jus de fruits ou des plantes aromatiques seront ajoutées pour obtenir une saveur spécifique. Tout dépend de la personne qui prépare et de ses attentes. Après ces ajouts, le mélange supportera une cuisson à plein feu afin de donner une texture visqueuse. La solution sera alors mise en bouteille. La présence de sucre en quantité suffisante permettra à la boisson d’être conservée pendant longtemps.

En France, les sirops mis en vente doivent nécessairement respecter une certaine règlementation. En effet, la quantité de sucre dans la solution doit être d’au moins 50 %. En cas d’ajout de fruit, le sirop doit présenter un taux d’au moins 10 % dudit fruit. Il faut savoir que les sirops commercialisés sont la plupart du temps améliorés avec des parfums artificiels, en particulier si le fruit utilisé n’est pas très délicieux. Quant aux sirops confectionnés à partir de plantes ou de graines, ceux-ci doivent obligatoirement être intégrés à la préparation.

Les sirops bio sont de plus en plus populaires sur le marché. À la différence des versions classiques, ils ne contiennent pas de colorant ni de conservateurs. Toutefois, ils peuvent être composés de sucres tels que le sucre de canne, le sucre des céréales, le sucre de betterave, etc.

sirops

Les bienfaits du sirop

Les sirops peuvent apporter de nombreux bienfaits au corps, notamment ceux confectionnés à la maison. En effet, ces boissons renferment une grande quantité de vitamines, de fructose et d’antioxydants. Ces derniers proviennent essentiellement des fruits, des plantes ou des épices utilisés dans la préparation. Il existe donc une grande variété de sirops sur le marché pour diverses utilisations et de multiples bienfaits pour les consommateurs.

Le sirop se révèle être une boisson efficace pour booster son énergie, débarrasser les toxines et maintenir une bonne santé. Aussi faut-il notifier que consommer du sirop permet de bénéficier des propriétés médicinales des différents ingrédients utilisés pour sa préparation. Les sirops peuvent être consommés de différentes manières selon l’utilisation : aromatiser du thé ou une salade de fruits, parfumer l’eau ou napper des gâteaux.

L’utilisation du sirop en cuisine

Le sirop est régulièrement utilisé en cuisine. Les professionnels du domaine le répartissent en deux grands types : les sirops classiques et les sirops aromatisés.

Les sirops classiques

Les sirops classiques ou traditionnels sont réalisés à partir de jus de fruits, de plantes, de céréales ou d’arbres. Ils présentent tous un goût spécifique et une couleur qui peuvent varier en fonction des ingrédients. Les sirops classiques offrent les meilleures colorations.

Les sirops aromatisés

Ils sont confectionnés à partir du sucre et d’un produit alimentaire supplémentaire. Ils renferment souvent des arômes et des colorants, ce qui leur apporte plus de coloration et de saveur. Les arômes et les colorants pour la préparation sont choisis dans le seul but que le goût et la couleur du sirop obtenu ressemblent à ceux du fruit originel.

Pour la préparation du sirop avec arôme fraise, le colorant choisi permettra de donner une couleur rouge vif au sirop et un parfum de fraise. Bien que ces sirops soient similaires à leur original, les consommateurs ont parfois du mal à distinguer le parfum. Ces sirops sont généralement utilisés dans la réalisation de desserts et de boissons.

L’utilisation du sirop en médecine

Les médecins prescrivent souvent les sirops en remplacement à certains types de médicaments. Ceux-ci présentent la même texture que les breuvages utilisés en cuisine, toutefois, les ingrédients n’ont rien de commun. En effet, ces sirops sont le plus souvent composés de gélifiants issus d’algues ou des dérivés de cellulose.

Somme toute, les sirops sont des breuvages destinés composés de différents éléments. Selon les composants, ils peuvent servir pour différentes utilisations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here