Le rouleau permet d’effectuer des auto-massages, très utiles aux sportifs. En effet, à force de contractions et relâchements, les muscles finissent par avoir des adhérences musculaires. Les fibres glissent donc moins bien et cela entraîne une perte de mobilité ainsi qu’une augmentation du risque de blessures.

Ainsi, il est très important d’effectuer des auto-massages réguliers pour limiter au maximum les adhérences musculaires et se sentir bien dans son corps.

Comment pratiquer les auto-massages avec un rouleau ?

Deux types d’auto-massages existent :

-Le massage profond et lent, pratiqué en dehors des entraînements et sur un muscle froid. Il permet de réduire les adhérences musculaires. Généralement, cette pratique est douloureuse, mais redoutablement efficace. L’objectif est de trouver une zone en tension et sensible et de travailler la zone en passant le rouleau dessus.

-Le massage rapide et peu appuyé : ce type de massage est utilisé en échauffement pour faire monter la température des muscles et les préparer à l’effort avant un match par exemple.

Vous pouvez effectuer ces massages de quelques secondes à plusieurs minutes en fonction de vos zones de tensions.

Quel est le matériel d’auto-massage ?

Il existe différents objets pour effectuer des massages. Le premier étant le rouleau de massage, qui est très efficace pour les massages profonds, car il permet de mettre une pression importante en utilisant le poids de son propre corps pour se masser.

Le second type de matériel est les balles de massage. Elles sont plus petites et permettent de cibler des zones précises en fonction des besoins. Elles permettent également des massages profonds en utilisant le poids de son corps, comme des massages plus superficiels, en plaçant la balle contre un mur par exemple.

Enfin, il existe des bâtons de massage, utilisés pour cibler des zones du dos. C’est aussi un outil précis, mais la pression exercée sera plus faible, car elle s’applique à la force des bras.

Quels sont les autres massages possibles pour le sport ?

Les pratiquants de sport peuvent aussi avoir recours à des massages, par des kinés ou des masseurs et masseuses expérimentés. L’objectif est de réduire les tensions musculaires, les adhérences, diminuer le stress et se sentir mieux dans son corps.

Il est également possible de se faire masser sur son lieu de travail avec des entreprises comme Teamupp qui mettent en place du massage assis, sur chaise ergonomique.

Quels autres exercices effectuer pour réduire les risques de blessures ?

Un sportif devra impérativement s’étirer régulièrement pour éviter les blessures. D’une part à la fin de chaque entraînement pour maintenir sa mobilité (à force de contractions musculaires, le corps perd en mobilité). D’autre part, en dehors de l’entraînement pour améliorer sa souplesse et réduire le risque de déchirure musculaire.

Les courts étirements après le sport s’effectuent sur un temps de 20 à 30 secondes pour ne pas ajouter de lésions trop importantes. Les longs étirements à froid peuvent se faire de quelques secondes à plusieurs minutes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here