le mal des transports

Encore appelé cinétose, le mal de transport est un ensemble de troubles qui survient lors d’un déplacement à bord d’un véhicule, un bateau, avion, etc. Il se manifeste par une sensation d’inconfort dans la partie haute du ventre, des nausées, un dégoût des aliments, etc. Découvrez dans cet article les causes de cette pathologie et les astuces pour y remédier.

Les causes du mal des transports

Le mal de transports que vous pouvez prévenir en suivant le scopoderm indication est provoqué par l’interaction de plusieurs éléments du corps. Il s’agit des yeux, de l’oreille interne et des muscles. En effet, pour se situer dans l’espace, l’être humain utilise trois sources d’informations principales provenant de ces organes.

Au niveau des yeux, il s’agit de la vision de la ligne d’horizon qui indique le positionnement du crâne dans l’espace. L’oreille interne quant à lui, perçoit le mouvement de l’organisme par l’intermédiaire de petites billes appelées otolithes. Ceux-ci roulent en fonction des déplacements de la tête. Au niveau des muscles enfin, les récepteurs qui les sillonnent apportent une perception du corps dans l’espace.

Ces flux d’information sont transmis au cerveau. Ce dernier les utilise pour déterminer la position du corps par rapport à l’espace. Si elles paraissent contradictoires, l’organisme n’arrive pas à apporter un jugement clair sur la réalité. C’est alors l’apport d’informations incohérentes et contradictoires que le cerveau ne peut pas déchiffrer et utiliser, qui entraîne le mal des transports.

avoir le mal des transports

Comment traiter le mal des transports ?

Lorsque vous ressentez souvent les symptômes du mal de transport, il existe des médicaments délivrés avec ou sans ordonnance qui peuvent vous permettre de vous soulager. C’est le cas du scopoderm patch, la métopimazine, les antihistaminiques et bien d’autres. Dans la plupart des cas, ils doivent être administrés une demi-heure à une heure avant le départ ou la veille, afin d’éviter le stress du voyage. Certains peuvent même être utilisés durant le voyage. Toutefois, il est déconseillé d’associer plusieurs de ces médicaments. Par ailleurs, il est important de bien lire la notice, ainsi que les précautions d’emploi pour les utiliser convenablement.

Quelques précautions pour éviter le mal des transports

Pour éviter de toujours dépendre des médicaments, il existe plusieurs dispositions que vous pouvez prendre pour éviter le mal de transport. Il s’agit entre autres de :

  • Bien dormir avant le voyage ;
  • Manger léger ;
  • Rester calme et éviter au maximum le stress ;
  • Regarder vers l’horizon ou à l’extérieur du véhicule lors du voyage ;
  • Limiter la sensation de mouvement ;
  • Prenez l’air régulièrement, etc.

Ce sont des astuces qui fonctionnent pour certaines personnes. Pour d’autres par contre, un traitement médicamenteux s’avère nécessaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here