ado fumeur

La période de l’adolescence est bien souvent vécue difficilement par les jeunes. Adulte, on a pourtant tendance à oublier à quel point nous avions souffert lors de notre première rupture amoureuse, combien étaient difficiles à surmonter les multiples petites vexations du quotidien ou comment le fait de devenir ou de rester populaire au sein de son établissement scolaire peut devenir une vraie obsession. Les jeunes trouvent donc souvent des solutions pour s’échapper de leur quotidien, notamment en ayant recours à la drogue. Mais que faire face à un ado qui fume des joints ? Réponses dans cet article.

Quelle réaction adopter face à un ado qui fume des joints ?

Au moment de jeter le pantalon sale de votre ado dans la machine, vous avez trouvé une petite boule sombre et résineuse au fond de ses poches ? Les odeurs qui se dégagent de sa chambre sont aussi entêtantes que suspectes ? Ou bien votre enfant a de plus en plus de mal à se lever le matin et ses yeux rougis deviennent fuyants lorsque vous l’interrogez ? Vous êtes peut-être face à un ado qui fume des joints. Si la situation n’est pas dramatique, il convient de prendre des mesures rapides et efficaces pour ne pas laisser la situation dégénérer.

D’abord, sachez que la méthode forte, trop souvent prisée par les parents, n’a que peu de chances de réussir. Priver votre ado de sorties, d’argent de poche ou de jeux vidéos pourra avoir un effet positif ponctuel, mais cela ne fera que renforcer à long terme son sentiment d’injustice. Sachez donc lui parler. Veillez tout d’abord à ce qu’il comprenne bien que l’usage de stupéfiants est puni par la loi et que les conséquences à long terme d’une inscription au casier judiciaire peuvent être irréversibles. Et si vous ne savez vraiment pas que dire à un ado qui fume des joints, sachez qu’il existe des professionnels pour cela.

aider adolescent

La consultation d’un addictologue, une étape essentielle vers l’émancipation

Un ado qui fume des joints est en général un individu qui se cherche. Toutes sortes de raisons peuvent en effet amener votre enfant à goûter à des substances illicites, nous y reviendrons. Mais sachez considérer dans tous les cas qu’aussi stupide cela peut vous sembler, la consommation de cannabis est toujours fondée par des raisons objectives. N’allez donc jamais au conflit et privilégier le dialogue, car votre enfant a besoin d’aide, pas de remontrances culpabilisantes.

Comme il est souvent précisé quand on aborde ce type de sujet, il ne faut pas hésiter à contacter un professionnel de la santé pour éviter la confrontation avec votre enfant. L’addictologue est ici le plus indiqué. C’est peut-être là seulement où les parents doivent se montrer inflexibles. Car une fois au cabinet, la parole de l’adolescent peut se délier grâce aux compétences du professionnel de santé.

Pourquoi les ados fument des joints de cannabis ?

Si le dialogue est essentiel face à un ado qui fume des joints, c’est parce que lui seul vous permettra d’avoir accès aux causes réelles de son choix de consommer. Et connaître l’origine du mal, c’est déjà commencer à en détruire les racines. Les adolescents sont en effet soumis à une pression sociale importante qui fait que parfois, il leur semble plus judicieux de se faire du mal pour simplement être comme les autres.

D’autre part, certains affirment consommer du cannabis simplement pour se détendre et « se faire du bien ». Les raisons de stresser pour les adolescents ne concernent en effet pas que la socialisation. Les échéances d’examen, la réussite amoureuse ou encore l’écoanxiété peuvent constituer des vecteurs d’angoisse intense. Alors si jamais vous trouvez de l’herbe dans la chambre de votre ado, même si c’est soi-disant du cbd sans tabac, prenez des mesures, il vous en remerciera des années plus tard !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here