bio

Si vous désirez obtenir un bon rendement de votre potager ou assurer une bonne croissance de vos plantes d’intérieur, l’engrais bio est le meilleur fertilisant conseillé pour vous. En plus d’être respectueux de l’environnement, vous pouvez l’obtenir à un moindre coût ou le fabriquer vous-même. Fabriquer soi-même son engrais n’est pas aussi difficile comme on le laisse croire. D’ailleurs, si vous ne savez pas le faire, dans la suite de cet article, vous découvrirez différentes méthodes pour fabriquer des engrais naturels. Vous pouvez vous fournir en engrais biologique directement chez Biogrowi, le N°1 du secteur.

Qu’est-ce qu’un engrais ?

Un engrais est toute substance chimique ou organique fournie à une culture dans l’optique d’accélérer sa croissance et d’augmenter son rendement. Pour accélérer la croissance des plantes, les engrais lui apportent les nutriments dont elles ont besoin. Ainsi, ils apportent à la plante de l’azote, du phosphore et du potassium. En plus de cela, ils augmentent la fertilité du sol et accroît sa capacité de rétention d’eau.

On distingue 2 catégories d’engrais, les engrais chimiques et les engrais organiques. Les engrais chimiques peuvent également être divisés en 2 groupes : les engrais simples et les engrais composés. Les engrais simples ne contiennent qu’un seul élément parmi les éléments nutritifs cités ci-dessus (azote, potassium, phosphore). Tandis que les engrais composés contiennent plusieurs de ces éléments. Les engrais naturels sont obtenus à partir des produits suivants :

  • Les résidus agricoles,
  • Les excréments du bétail,
  • Les boues municipales,
  • Les déchets industriels.

Quel est son rôle ?

Les engrais organiques sont des substances naturelles obtenues à partir des déchets de plantes et d’animaux. Ils modifient les propriétés physico-chimiques du sol. En plus de cela, ils apportent au sol les composés carboniques. Ces derniers sont indispensables pour la croissance des plantes. D’une façon générale, les engrais sont utilisés à des fins diverses :

  • Ils améliorent le rendement des cultures,
  • Les engrais azotés sont utilisés pour le verdissement des pelouses,
  • Ils fournissent des éléments nutritifs aux plantes,
  • Les engrais organiques améliorent la fertilité du sol,
  • Ils augmentent la capacité de rétention d’eau par les plantes.

Dans un contexte où la population mondiale ne cesse de croître, il est difficile de nos jours de compter exclusivement sur les ressources naturelles pour nourrir tout ce peuple. Ainsi, pour avoir des rendements agricoles élevés, jusqu’à aujourd’hui, les engrais sont les seules substances qui ont permis de booster les rendements des cultures. Grâce à l’apport de ces substances fertilisantes aux plantes, la population mondiale peut se targuer de manger aujourd’hui à sa faim.

Engrais

Comment faire son propre engrais étape par étape ?

Pour fabriquer de l’engrais biologique ou naturel, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Ainsi, vous pouvez le faire à base de la cendre, du compost, des mauvaises herbes, etc.

Engrais biologique à base de la cendre

Matériaux : cendres de bois. Évitez d’utiliser de la cendre de charbon ou d’autres matériaux souillés.

Apport nutritif aux plantes : oligo-éléments et potasse

Préparation : apporter 2 kg de cendre et 10 litres d’eau. Versez de la cendre dans l’eau. Remuez le mélange pour faire dissoudre les différentes composantes de la cendre. Une fois terminé, filtrez la solution obtenue à l’aide d’un tamis. Le liquide recueilli constitue votre engrais de cendre. Il est encore appelé le « lait de cendre ».

Pour l’utiliser, vous devez d’abord diluer cette solution à hauteur d’un quart de la solution pour 3 litres d’eau. Une fois fait, vous pouvez la répandre aux pieds de vos plantes.

Engrais naturel à base du compost

Matériaux : compost mûr ou terreau de feuilles bien décomposé

Préparation : coupez un morceau de tissu, posez-le au sol, ensuite déposez-y 3 poignées de compost et attachez-le sous forme de baluchon. Une fois fait, immergez votre baluchon dans 25 litres d’eau. Brasser votre mélange pendant 8 jours. Après cette période, vous pouvez enlever votre baluchon et utiliser le mélange qui constitue ce qu’on appelle le thé de compost.

Utilisation : vous pouvez le répandre au pied de vos plantes à l’immédiat. Toutefois, évitez qu’il entre en contact avec les feuilles des légumes qui seront consommés dans les jours à venir. Cette précaution est due au fait qu’il peut contaminer ces légumes et les rendre comestibles.

Engrais biologique à base des mauvaises herbes

Matériaux : mauvaises herbes et eau. Éviter d’utiliser les herbes qui ont été traitées avec des pesticides ou qui ont été atteintes d’une maladie.

Préparation : mélanger les mauvaises herbes avec de l’eau dans un récipient étanche et hermétiquement fermé. Remuer le mélange pendant 4 semaines. À la fin de cette période, filtrer le liquide à l’aide d’une passoire ou un tamis. Ensuite, stockez le dans des bidons.

Ce fertilisant est très efficace sur les fruits et les légumes. Il peut également être utilisé comme insecticide bio. En fonction du dosage administré, vous pouvez l’utiliser pour traiter certaines maladies sur les plantes.

Résultat

Selon leurs composantes, les engrais biologiques peuvent apporter aux plantes de l’azote, des oligo-éléments et d’autres substances nutritives. De plus, ils ont plusieurs autres avantages :

En apportant des matières organiques au sol, les engrais biologiques améliorent la structure du sol. Cette action a pour effet, une stimulation des micro-organismes du sol ;

Les engrais biologiques sont respectueux de l’environnement. En effet, pour cause, du fait que les substances chimiques soient absentes dans ces fertilisants, il n’existe aucun risque de contamination chimique de la part de ces derniers. De ce fait, il y a n’existe aucune crainte pour la pollution quant à l’utilisation des engrais biologiques ;

Une action sur le long terme. Bien que les engrais organiques ont un effet immédiat sur les végétaux, elle perdure également sur le long terme. En effet, grâce à l’action des bactéries du sol, une fois qu’elle est pulvérisée sous la plante, elle est consommée par la plante de façon graduelle. Comme résultat, on a une croissance stable et un meilleur rendement agricole.

En définitive, faire le choix d’utilisation d’engrais organique, c’est contribuer à la défense de l’environnement. De même, elle vous permet de faire d’énormes économies, dont adapté pour des personnes qui ne disposent pas de budget nécessaire pour l’achat des engrais chimiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here